Suivez votre charge d’entraînement individuelle


GUTAÏ innove chaque jour pour aider l’athlète d’endurance à améliorer son entraînement et ses performances.

Nous sommes dans l’ère du big data, les données d’entraînement peuvent maintenant être analysées et quantifiées pour comprendre comment l’organisme de l’athlète s’adapte durant la préparation. L’entraînement 2.0 consiste à passer des données brutes à des données compréhensibles permettant de définir l’entraînement qui va convenir le mieux à l’athlète pour l’aider à atteindre ses objectifs !

Les données objectives (vitesse, puissance, fréquence cardiaque…) sont intéressantes et importantes à analyser mais ne peuvent pas à elles seules expliquer comment vous vous adaptez à la charge d’entraînement. Il est important de relier ces données objectives à des données subjectives (RPE – perception de la difficulté de l’effort). En effet, les appareils ne pourront jamais mesurer votre propre ressenti ! Un simple footing au lendemain d’une séance d’interval-training peut être ressenti plus difficile qu’une séance HIT si votre organisme assimile mal la charge d’entraînement. Le point de départ dans GUTAÏ commence d’abord par quantifier la difficulté que vous avez ressenti durant la séance d’entraînement en mettant une note entre 1 (facile) à 10 (effort maximal).

 

 

Ensuite GUTAÏ va pouvoir calculer automatiquement votre charge d’entraînement individuelle pour l’utiliser dans différentes fonctionnalités (ratio de charge, réponse cardiaque, test HRR). 

On est donc sur une nouvelle approche de l’entraînement qui n’utilise pas un suivi de charge issu d’une moyenne de la population mais bien sur un suivi individualisé prenant en compte votre réponse individuelle à la charge d’entraînement qui évolue selon votre niveau de stress, vos contraintes professionnelles, votre vie familiale … … …

En ayant connaissance de votre charge d’entraînement individuelle, GUTAÏ peut suivre automatiquement l’évolution de vos ratios de charge pour vous indiquer lorsque vous en faîtes trop ou pas assez ! On sait aujourd’hui qu’une augmentation ou une baisse brutale de votre charge d’entraînement peut vous exposer à des blessures et/ou ne pas être optimale pour votre progression. En prenant en compte la moyenne de votre charge d’entraînement des 4 dernières semaines (appelé « charge chronique ») pour la comparer à votre dernière semaine d’entraînement (appelé « charge aigüe »), on peut vous indiquer si vous risquez de vous blesser, de vous fatiguer excessivement ou encore d’être en phase de désentraînement. 

 

Dans cet exemple, on peut voir que l’athlète a très fortement augmenté sa charge d’entraînement en S33 en comparaison de la moyenne de la charge d’entraînement entre S29 et S32. 

Pour une préparation optimale, nous vous recommandons d’augmenter progressivement votre charge d’entraînement en suivant les indications de GUTAÏ sur vos ratios de charge. 

Cette fonctionnalité de la version Premium (Senshi) est à retrouver sur la page « calendrier » de l’application Android ou sur la page « calendrier » en vue semaine de la Web App. Elle fera son apparition prochainement au sein de l’application iOS. 

Pour en savoir plus sur les ratios de charge, c’est ici.