Brice FEILLU, « La loi de Paris-Roubaix ! »

On l’a vu un temps à l’avant, seul, sur un parcours qui ne correspond pas forcément à ses aptitudes, l’expérimenté Brice Feillu a essayé de s’extraire du peloton pour anticiper les nombreuses difficultés de la journée sur Paris-Roubaix.

`

« Ce matin, j’étais très motivé pour l’échappée, j’ai suivi plusieurs coups et j’ai attaqué, je suis sorti tout seul, j’espérais du renfort mais j’ai vu le peloton revenir sur moi. Malheureusement nous n’avions personne dans l’échappée, c’est dommage on sait qu’elle est toujours intéressante sur Paris-Roubaix« , a-t-il regretté dans un communiqué de la formation Fortuneo-Samsic.

 

Si on dit souvent qu’à Roubaix « chacun est à sa place », de nombreux coureurs, dont Feillu, ont vu leur espoir s’éteindre dès le premier secteur pavé : « Dans le premier secteur, on a été un peu gênés par la chute, ensuite on a subi la loi de Paris-Roubaix. Pour moi, il y avait 50 kilomètres de trop, j’étais rincé, j’ai fini avec des crampes. J’ai essayé de les maîtriser jusqu’au bout, mais en descendant de mon vélo sur la pelouse j’ai été rappelé à l’ordre… mais c’est Paris-Roubaix, c’est génial ! » De retour sur l’Enfer du Nord après quatre ans d’absence, Feillu a visiblement pris du plaisir. Le revoir se frotter aux pavés du Nord au printemps prochain ne serait pas une surprise !

 

Article original rédigé par cyclismactu : http://www.cyclismactu.net/news-paris-roubaix-brice-feillu-la-loi-de-paris-roubaix-73296.html