Analyser vos séances d’entraînement pour les optimiser

Comment s’entrainer pour une course ? Comment préparer un triathlon ? Comment faire un plan d’entrainement ? Tout passe par l’analyse de vos séances.

 

Deux séances d’entraînement similaires peuvent engendrer des contraintes différentes sur votre organisme. La Gutaï intensity croise les paramètres de votre entraînement pour déterminer les différents niveaux de contrainte.

Prenons l’exemple d’une séance vélo de 10*5′ @91-105% de puissance critique/ r 1′ @55-75% de puissance critique, qui a été effectuée 2 fois par le même athlète à 2 moments différents :

 

– Ci-dessous la Gutaï intensity de la séance 1. Cette séance s’est accompagnée d’un effort important qui ne permettait plus à l’organisme de récupérer lors des phases de contre exercice à partir du 7ème intervalle. L’athlète reste en effet en Zone 4 sans redescendre.

 

– Ci-dessous la Gutaï intensity de la séance 2. La séance a été mieux tolérée, on peut y voir des périodes de récupération plus qualitatives et plus marquées lors des phases de contre exercice. Les deux derniers intervalles ont plus fortement sollicités l’organisme, ce qui peut être une chose intéressante dans la bonne exécution de l’exercice.

 

Ce type d’analyse croisée ne permet pas seulement de déterminer si la séance a été sollicitante. Elle rappelle aussi qu’un même entraînement peut s’avérer utile pour l’athlète (séance 2) ou, à l’inverse, entraîner une fatigue importante qui n’est pas forcément gage de meilleure qualité (séance 1).
#EveryDetailCounts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.